Bien-être,

Syndrome d’apnées du sommeil ? On vous dit tout !

apnee-du-sommeil

Saviez-vous que le syndrome d’apnées du sommeil touche de 5 à 15% de la population adulte ?

Il est donc extrêmement courant et peut avoir des conséquences graves pour la santé !

Le syndrome d’apnées du sommeil


Durant le sommeil, la personne souffrant du syndrome d’apnées du sommeil subit un rétrécissement du pharynx lié à un relâchement musculaire. La circulation de l’air devient donc plus difficile et entraine un ronflement à cause des vibrations de l’air. Les voies aériennes se ferment partiellement ou complétement et la personne s’arrête donc temporairement de respirer. Elle fait une apnée obstructive !

Cet évènement est très fréquent et peut se produire jusqu’à plusieurs centaines de fois par nuit. Celui-ci peut durer de 10 à 30 secondesLe syndrome d’apnées du sommeil perturbe donc le sommeil sans que le dormeur en ait conscience.

Le syndrome est deux à quatre fois plus présent chez les hommes que chez les femmes !

Conséquences


Les conséquences du syndrome d’apnées du sommeil sont multiples. En effet, il peut entrainer des complications comme l’hypertension artérielle, des maladies cardiovasculaires, des accidents vasculaires cérébraux, du diabète, et même de l’obésité.

Il peut détériorer aussi la qualité de la vie en entrainant une altération de l’humeur ou de la dépression, des somnolences excessives pouvant mener à un risque élevé d’accident de la route.

Si vous souffrez d’apnée du sommeil, parlez-en à votre médecin car des traitements existent.

Traitement


Il existe différents traitements plus ou moins contraignants pour traiter le syndrome d’apnées du sommeil.

La pression positive continue est le premier traitement qui permet à l’air de circuler sans obstacle afin de rétablir un sommeil profond réparateur. Il s’agit d’un appareil qui fournit de l’air sous pression à l’aide d’un masque.

L’orthèse d’avancée mandibulaire est quant à elle une alternative au premier traitement en cas de refus ou d’intolérance. Celle-ci permet de maintenir la mâchoire inférieure en position avancée pendant le sommeil afin de libérer le passage de l’air dans les voies aériennes supérieures.

Enfin, il existe des alternatives chirurgicales.

Quand consulter ?


Il est important de consulter un médecin si vous constatez que :

  • vos ronflements sont sonores et perturbent le sommeil de votre conjoint.
  • vous avez l’impression de mal respirer et vous vous réveillez plusieurs fois pendant la nuit.
  • votre conjoint remarque des arrêts respiratoires lorsque vous dormez.
  • vous vous sentez fatigué et êtes en proie à des somnolences pendant la journée.

D’autres troubles du sommeil peuvent venir perturber vos nuits, on vous dit alors comment les traiter et améliorer votre sommeil.

 

 

 

 

NEWSLETTER

0Commenter

Laisser un commentaire